Classiques de la littérature orale

La fille en garçon

Catherine Velay-Vallantin
244 pages
La fille en garçon

En 1695, à Paris, Marie-Jeanne L’Héritier de Villandon publie Marmoisan ou L’Innocente Tromperie. Nous sommes dans les marges de la Cour de Versailles, au moment où s’affirme la mode des contes de fées, par l’entremise d’écrivains femmes d’abord, même si c’est Charles Perrault dont on s’est souvenu. De ce récit « tel qu’on me l’a conté quand j’étais enfant », Mlle L’Héritier fait un petit roman politique où la jeune fille déguisée en garçon, être double et doué des prestiges et pouvoirs de la magie, restaure la prospérité d’un royaume et fonde une dynastie.
Cette belle histoire de fille travestie court de l’écrit à l’oral, du livre de colportage à la complainte, d’une rive à l’autre de l’Atlantique. Catherine Velay-Vallantin, maître de conférences à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, spécialiste de l’histoire culturelle du conte, nous donne à lire dans leur foisonnement ces aventures d’un récit qui perpétue, jusque sur les lèvres des conteurs contemporains, la fascination de l’androgyne.